mardi 5 mai 2015

Carnet de Vacances #2 : A l'assaut de Fort Boyard !




À l'abordage moussaillon, aujourd'hui je vous ouvre la 2ème page de notre carnet de vacances.
Je viens vous faire découvrir notre croisière en bateau autour de Fort Boyard.

Si tu es comme moi, l'émission "Fort Boyard" a bercé ton enfance. Je me souviens parfaitement du Père Fouras, de la Boule et de Passe-Partout. Cette émission estivale sur la chaîne France 2 était incontournable l'été. 

Mardi par un superbe beau temps, nous avons décider de faire une croisière en bateau afin de découvrir Fort Boyard.
C'est à partir de la presqu'île de la Fumée qui nous offre un magnifique panorama sur le Fort, que nous avons pris le bateau. 
Le bateau est con-tributaire des marées, c'est donc à marée montante que nous sommes parti en mer en début d'après midi. Vu l'horaire du bateau ( pendant la sieste de chaton ) nous avions fais le choix de prendre la poussette au cas où il s'endormirait. A notre grande surprise, le bateau dispose d'un coin spécial pour les poussettes, ce qui était parfait. 
A nous la promenade en mer, Fort Boyard, nous voilà ! 

C'est avec un grand plaisir que pendant la traversée, j'ai pu aller à l'avant du bateau afin de faire de jolie clichés. La vue est splendide avec un joli nuancier de bleu. 
Nous avons pu découvrir le Fort Enet, Fort Boyard et l'île d'Aix. Malheureusement le Fort n'est pas visitable que cela soit en basse ou haute saison. Il est réservé pour les plateaux télé.

A l'approche du fort ce sont des yeux d'enfant qui ont découvert le Fort. Cela fait tellement bizarre de le voir en "vrai" quand pendant des années on le voit à travers l'écran.
 Une belle balade à ne pas louper si vous allez en Charente maritime
Notre journée a finir par un magnifique coucher de soleil depuis la ville de Fouras connu pour son panorama sur le Fort.


Vu depuis la presqu'île de la Fumée

Fort Enet

Vu sur l'île d'Aix



La célèbre tour du Père Fouras

Façade du fort

Le célèbre plongeoir









Une belle journée pour une superbe balade






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire