background img

Les différents troubles du sommeil chez l’enfant

Les troubles de sommeil se manifestent souvent chez l’enfant lorsqu’il présente des difficultés à dormir dans la journée ou la nuit. Les troubles ont parfois un impact direct sur la santé physique et mentale des personnes atteintes. Pour trouver des solutions à ses problèmes, il est important que les parents en sachent davantage sur ce sujet. Découvrez ici les différentes catégories de troubles du sommeil qui peuvent s’observer chez un enfant.

La parasomnie

La parasomnie est une catégorie de trouble de sommeil qui est fréquente chez certains enfants dès l’âge de 18 mois. Les enfants souffrant de ce mal ont tendance à se lever brutalement du lit enfant chaque nuit. Ses réveils nocturnes sont parfois accompagnés de hurlements qui peuvent durer un bon moment.

A découvrir également : 10 Cours et Stages Vacances pour les Enfants à Lyon

La parasomnie comprend certains troubles tels que les cauchemars, l’insomnie, l’énurésie nocturne, le somnambulisme et bien d’autres encore. Si vous remarquez ces signes sur votre petit, mettez rapidement en place un rituel du coucher pour l’apaiser avant le coucher. Le recours aux techniques de relaxation est aussi très recommandé. En procédant ainsi, vous contribuez au confort optimal de votre enfant tout le long de son sommeil. Pour plus de précautions, consultez l’avis d’un médecin ou d’un pédiatre.

L’insomnie

L’insomnie ou la somnolence est un mal qui touche en particulier les personnes qui ne dorment pas suffisamment la nuit. Les causes de ce phénomène sont nombreuses et peuvent parfois dépendre de l’environnement dans lequel se trouve votre petit. L’enfant a souvent certaines difficultés à se réveiller le matin lorsqu’il souffre d’insomnie. De ce fait, la qualité de son sommeil est mise en cause, ce qui peut avoir des conséquences sur sa santé et son comportement.

A lire également : Puis-je placer un siège auto à l'avant ?

L’hypersomnie centrale

L’hypersomnie centrale est aussi un trouble qui peut affecter un enfant à partir de 12 mois et plus. Il se caractérise par une durée excessive de sommeil soudain et parfois inattendue. Certains signes témoignent de la présence de l’hypersomnie chez votre enfant.

En premier lieu, une durée de sommeil qui dépasse la moyenne peut s’observer. Ensuite, des endormissements spontanés, pendant la journée qui s’accompagne de troubles comportementaux, sont également des signes récurrents facilement remarquables. L’hypersomnie centrale comporte trois types des syndromes :

  • la narcolepsie ;
  • le syndrome de Klein-Levin ;
  • le syndrome d’insuffisance de sommeil comportemental.

Pour traiter ces troubles, il faut nécessairement faire un diagnostic médical dans un hôpital. Le médecin pourra ainsi vous donner les solutions pour traiter ce syndrome.

Les troubles liés au rythme circadien

Il n’est pas souvent conseillé aux adolescents de s’endormir très tard au risque d’avoir des problèmes de fatigue le matin. Cela peut surtout causer des troubles liés au rythme circadien comme le syndrome du retard dans la phase du sommeil. Afin d’y remédier, vous devez veiller à ce que votre enfant se couche le plus tôt possible dans la nuit.

Concernant toujours les troubles du rythme circadien, il y a également le syndrome d’avance de phase de sommeil. Ce phénomène se manifeste chez les enfants qui ont l’habitude de dormir dans la soirée et de se réveiller très tôt le matin. Cependant, il est rare de trouver un adolescent souffrant de ce syndrome.

Le syndrome hypernycthéméral fait aussi partie des manifestations du rythme circadien. Il concerne en particulier les non-voyants, mais aussi certains adolescents. Les personnes atteintes par ce trouble ont un retard chronique et régulier au niveau de leur rythme circadien. Seule une prise en charge efficace peut facilement guérir ce trouble chez votre enfant.

Les troubles respiratoires

Les troubles respiratoires liés au sommeil sont fréquents chez les enfants, surtout à un jeune âge. À ce niveau, il y a trois types de syndromes qui sont très observés.

Le premier est le trouble d’apnées obstructives du sommeil qui se caractérise par des problèmes respiratoires récurrents. Ce syndrome peut rapidement affecter la croissance d’un enfant s’il n’est pas traité.

Le deuxième, il y a le ronflement primaire qui touche près de 27% des enfants au monde. Cela se produit lorsqu’une personne a souvent des difficultés à respirer pendant son sommeil.

Le dernier, c’est le syndrome de résistance des voies aériennes supérieures qui se caractérise par des éveils respiratoires brefs. Contrairement aux autres troubles de sa catégorie, il est très difficile à diagnostiquer chez un enfant.

Les troubles de mouvements

Le sommeil peut être parfois très agité pour un adolescent, surtout si ce dernier souffre de la dyskinésie. En effet, ce phénomène se manifeste souvent par des troubles de contractions répétées du corps pendant le sommeil. Il était autrefois observé seulement chez les adultes, mais aujourd’hui, certains enfants sont aussi concernés par ce problème. Il se caractérise surtout par des mouvements de membres du corps durant le sommeil, surtout au niveau des jambes.

La dyskinésie comprend deux types de symptômes notamment celui de jambes sans repos et celui du mouvement involontaire du corps. Il existe aujourd’hui plusieurs traitements efficaces contre ces soucis. N’hésitez pas à vous rendre chez un pédiatre pour plus d’informations.

En général, les troubles liés au sommeil chez un enfant sont bénins et disparaissent au fil du temps. Toutefois, il est quand même important que les parents restent vigilants lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Catégories de l'article :
Enfant