background img

Quels sont les symptômes d’une grossesse d’une semaine ?

La grossesse est l’évolution d’un nouvel être au sein des organes génitaux de la femme. Elle dure neuf mois voire moins ou plus selon le type de grossesse. Il n’est pas facile de détecter si une femme est enceinte dès les premières semaines. Quels sont donc les signes d’une grossesse d’une semaine ?

Comment calculer la première semaine de grossesse ?

La durée d’une grossesse est d’au total 280 jours en comptant des dernières règles et 266 jours de l’ovulation. Si vous voulez connaître avec précision votre première semaine de grossesse, il existe deux méthodes de calcul :  les semaines de grossesse (SG) et les semaines d’aménorrhée (SA).

Lire également : Comment choisir son salon de jardin haut de gamme ?

Semaines de grossesses

La semaine de grossesse se détermine en prenant comme point de départ le fameux jour de l’ovulation. En présumant qu’elle a eu lieu le 14 juillet, la date de l’accouchement est alors le 14 avril de l’année suivante (14 juillet + 39 semaines). La 39e semaine est celle allant du 7 au 14 juillet et la première semaine est celle du 14 au 21 juillet.

Semaines d’aménorrhée

De nombreuses femmes ont un cycle menstruel irrégulier de ce fait le jour de l’ovulation change d’un cycle à un autre. Une autre méthode de calcul est alors requise. Cette dernière est basée sur le premier jour des règles bien avant la fécondation. Cela représente deux semaines avant l’ovulation. C’est ainsi que se traduit le calcul des semaines d’aménorrhée qui signifie absence de règles. Oui parce que lorsqu’une grossesse survient il n’y a plus de menstruations.

A lire en complément : La feutrine : à quoi sert-elle et comment faire le bon choix ?

Pour connaître votre date de grossesse, il suffit de soustraire 2 semaines à vos semaines d’aménorrhée ou prendre exactement vos semaines de grossesse. Donc pour 3 semaines d’aménorrhée vous en êtes à votre première semaine de grossesse.

Les premiers symptômes d’une grossesse

La première semaine de grossesse n’est pas habituellement remarquée. En effet, vous ne ressentez nul effet de la grossesse. L’un des seuls symptômes visibles est que vos seins sont plus sensibles que d’habitude, mais rien de très évident. Des symptômes plus prononcés seront visibles les semaines suivantes.

En revanche les pertes blanches sont également un moyen de vous situer. Étant liées au cycle menstruel elles sont altérées en fonction de ce dernier. Elles augmentent durant la première semaine. Leur consistance est modifiée et cela devrait vous alerter qu’il se passe quelque chose.

Dès votre première semaine de grossesse, il est trop tôt pour parler de fœtus, il est plutôt question de morula, car l’œuf fécondé ressemble à une mûre. La morula met à peu près 4 jours pour regagner l’utérus par les trompes de Fallope : c’est la migration. Sans accros elle se fixe fortement à la paroi utérine, c’est l’ultime étape de la nidation.  C’est à ce moment c’est-à-dire 8 jours après la fécondation que l’hormone HCG qui augmente le taux de progestérone et d’œstrogène est fortement sécrétée par votre corps.  L’œstrogène et la progestérone sont de parfaits révélateurs d’une grossesse, car ils agissent sur la condition physique et émotionnelle de la femme.

Suite à cette brève explication, vous comprenez bien que la première semaine de grosse ne vous fait presque rien ressentir en termes de symptômes. Et c’est encore moins le moment propice effectuer un test de grossesse vu l’inexistence de l’hormone HCG.

Catégories de l'article :
News